Partagez | 
 

 Contexte général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 165
Anima : 999999682


Feuille de personnage
Ordre des gardiens: Neutre
Éveil: Neutre
Pouvoir:

MessageSujet: Contexte général   Dim 30 Mar - 3:37

Les deux mondes : le commencement

A l'origine, Deux planètes jumelles coexistaient l'une avec l'autre. La première, Dashary possédait un cœur gorgée de magie et de vie, qu'on appela plus tard Anima, ce qui lui permis dans l'abondance de vies et de connaissances. Cependant, la seconde, Mokeriss, possédait un cœur affamé et faible, ne possédant pas une goutte d'Anima, faisant alors stagner ses habitants, les humains, dans l’ignorance et les ténèbres.
Dashary possédait aussi onze entités, source de vies et de magie en ce monde, dont la puissance dépassait tout entendement. Les êtres fantastiques leurs donnèrent le nom d'Ancien, les respectant tel les pères créateurs qu'ils étaient.

Cependant, l'un de ces anciens fit l'erreur de s'éprendre d'une Djinn avec qui il enfanta le tout premier demi-sang de l'histoire, une créature mi-Djinn, mi-Ancien. D'une puissance égale à son père, mais n'ayant ni sa sagesse, ni sa compréhension de l'équilibre des forces, cet enfant eut l'idée folle d'offrir la magie à Mokeriss, unissant alors les deux mondes. Par malheur, les anciens ne l'arrêtèrent pas à temps, et le mal fut fait: Dashary commença à mourir, car à peine Mokeriss fut-elle en contact avec Dashary qu'elle commença à dévorer la source magique de sa jumelle, affaiblissant le monde des merveilleux, et causant la mort de milliard d'entre eux. Dans un ultime effort pour sauver Dashary, tous les anciens se réunirent, joignant leur force pour soustraire le cœur de Mokeriss de son armature terrestre, créant  avec ce dernier un nouvel ancien, maître du Chaos et du Néant. Après quoi, pour empêcher la dégénérescence de la planète morte, ils fusionnèrent les deux mondes, créant Keryss.

A la suite cela, Mokeriss fut banni de ce monde, et le demi-sang prénommé Khalil, coupable de tous les maux de Dashary, fut jugé pour ses crimes. Le conseil décida de le punir, et pour sa peine il fut condamné à l'enfermement éternel. Cependant,  malgré sa jeunesse, Khalil était bien trop puissant pour être simplement maintenu en captivité par des merveilleux. Aussi un des anciens, Eraziel, maître de toute Vie, décida de rester en Keryss, créant alors un ordre avec ses plus fidèles partisans: les anges, et devenant par la suite le premier geôlier. Construisant une ville volante à son nom, il y enferma Khalil après avoir préalablement placé un seau pour brider ses pouvoirs, puis y intronisa ses partisans qu'il nomma l'Ordre des gardiens, voué à protéger le monde de la menace du demi-sang.

Eraziel volante : L'Ordre des gardiens

Dès que les bases de l'Ordre furent consolidées, Eraziel quitta de nouveau le domaine terrestre, le laissant aux pleines mains des anges, pour retourner au domaine des Anciens. Toutefois, il ne fallut pas attendre bien longtemps avant que le but premier de l'Ordre s'en retrouve altéré par la condescendance des créatures célestes. Peu satisfait de protéger le monde d'une menace invisible et somnolente, ils décidèrent de devenir les protecteurs des humains, anciens habitants de Mokeriss, alors persécutés, depuis l’union des deux mondes, par les merveilleux. Si l'influence de l'Anima leur avait permis de s'élever au dessus de leur nature première, les humains n'en restaient pas moins faibles, et encore trop jeune pour manier la magie de ce monde. Les anges décidèrent alors que les merveilleux devraient désormais vivre caché, pour laisser à la faible race une chance d'évoluer.
L'Ordre se mit à chasser puis enfermer (ou tuer) tous ceux refusant leurs nouvelles lois. Des révoltes et des guerres firent rages tout autour de Keryss, mais en quatre millénaires, les croisades de l'Ordre eurent bon des derniers rebelles, imposant enfin son pouvoir d'une main de fer sur Keryss.

Peu de siècles après les croisades de l'Ordre, ce dernier commença à se diversifier, certaines races ayant fini par apprécier les humains pour différente raison, et voulant à leur tour les protéger. Face à la forte inflation qui les submergea pendant le millénaire qui suivit, les anges décidèrent d'abandonner la première Eraziel, ville uniquement accessible par les êtres volant, pour en construire une souterraine, en dessous de la toute jeune ville humaine de Selith. Peu a peu, l'Ordre oublia sa mission première, délaissant l'incarcération de Khalil pour s'occuper uniquement de la protection des humains et de l'enfermement des Merveilleux transgressant leurs lois.


Khalil : L’Éveillé

Cependant, l'inattention de l'Ordre finit par lui coûter cher. Affaiblie et devenu trop laxiste à cause de sa mixité, l'Ordre se contentait le plus souvent d'enfermer ses criminelles, ayant oublié la présence de la puissante créature psychique dormante dans ses entrailles... Sous le règne du roi de l'Ordre Lirae, esprit majeur de l'eau, le pire qu'on aurait pu imaginer se produisit. Khalil, après des millénaires à emmagasiner sa propre puissance et celles des prisonniers consentant autour de lui, réussit à fissurer le sceau le tenant prisonnier, détruisant par la même occasion la moitié d'Eraziel.  S’échappant avec la plus grosse partie des prisonniers, il tua par la même occasion Lirae, faisant trembler pour la première fois l'Ordre après des millénaires de règne.
Il fallut de très nombreuses années à Eraziel pour se remettre de l'attaque du demi-sang. Ils lancèrent leurs meilleurs agent sur sa trace, mais personne ne pu mettre la main sur lui, ni sur ces plus puissant alliés. Même après les nombreux règnes des successeurs de Lirae, et la créations des voix, L'Ordre ne retrouva qu'un semblant de sa gloire d’antan, ayant été grandement affaiblit par la perte d'une bonne moitié de ses agents. Désormais fragilisé, la crainte qu'inspirait l'Ordre s'en retrouva amoindrie, et les dissidents refirent leur apparition certes doucement, mais sûrement...  

Depuis quelques années, le nom de l’Éveil commence à être murmuré parmi les merveilleux. Ses revendications? La fin du silence, la fin de cette vie de secret. Le droit d'exister en plein jour et l'asservissement de la race faible, les humains. ''L'avenir'', disent certains. ''Une révolution'' dirons d'autres. "Une menace", vous répondra l'Ordre, qui vit alors Khalil, jusqu'alors introuvable, apparaître de plus en plus distinctement au sommet de cette puissante organisation...
Ne pouvant rester insensible à la menace grandissante de cette puissante créature en liberté, le conseil des Anciens décida enfin de sortir de son mutisme millénaire, envoyant alors Ael, le maître des ténèbres pour aider l'Ordre à retrouver sa fonction première : maîtriser Khalil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eraziel.forumactif.org
 

Contexte général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eraziel :: Prologue :: Quand tout commence...-