Partagez | 
 

 Annexe - Les castes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 165
Anima : 999999682


Feuille de personnage
Ordre des gardiens: Neutre
Éveil: Neutre
Pouvoir:

MessageSujet: Annexe - Les castes   Dim 6 Avr - 23:07

Les castes


Que ce soit dans la société humaine ou merveilleuse, ces dernières sont régis par des castes. Celles humains sont approximativement similaire dans chaque pays (bien que la caste gouvernante change parfois de nom, allant de royauté à impérialisme), mais dans le cas présent, nous nous intéresserons surtout aux castes de Cyfalen, mais surtout de Selith.

Les castes Humaines


La famille Royale
« Seul prévaut la pureté du sang »


La famille royale est par ce fait l'une des plus anciennes et nobles de Cyfalen, régnant depuis plus de quatre mille ans, étant passé de simple clan tribal à une véritable dynastie. Elle compte actuellement dix membres : l'actuelle dirigeante qui est Selena Selith, la reine du royaume, son époux et ses trois enfants, son oncle, son frère aîné, ainsi que son épouse et ses deux filles, puis son frère cadet. Pour en savoir plus au sujet de la famille royale, se reporter à l'annexe : la famille royale


La Noblesse
« Ce qui fait la noblesse d’une chose, c’est son éternité. »


Suivant un système matriarcal la noblesse Cyfalienne s’obtient par un héritage ou après avoir rendu un service à la famille royale. Pour être noble il faut posséder une lettre de noblesse ainsi que des terres. On distingue très clairement la vielle noblesse qui ne compte pas plus d'une dizaine de familles à Cyfalen et la jeune noblesse souvent composée de marchands très opulents et qui a été anoblie par la reine pour avoir aidé, d'une façon ou d'une autre, le royaume.
Les nobles ne sont pas à l’abri de la pauvreté. Pour y pallier, il arrive souvent qu’ils rejoignent la cour royale pour jouir du confort matériel qui leur est offert. Un noble venant d'un autre pays que Cyfalen dans le but d'y vivre devra se plier au système matriarcal du pays. Il est donc fréquent que des familles n'ayant qu'une fille pour seul enfant vienne emménager à Selith pour pallier à ce problème faisant de leur enfant l’héritière légitime de leur fortune et évitant ainsi que tout revienne à un cousin ou un oncle.



La Bourgeoisie
« J'imagine le drame, quand ils verront mon pouvoir, qui rutile et qui rayonne ! »


Il s'agit très souvent de marchants ou d’artisans qui ont prospéré ou de directeurs d'établissements divers. Ils sont extrêmement fortunés grâce à un travail acharné et (généralement) honnête. Ils ont bien souvent pour but ultime de rendre leur famille noble ce qui explique que les mariages arrangés avec la basse noblesse sont très fréquents pour cette caste. N'étant pas tenus par la tradition, il n'est pas rare qu'un homme puisse tout autant être chef ou héritier de la famille, au même titre qu'une femme, tant qu'aucun mariage arrangé avec la noblesse n'est conclu...


La caste ouvrière
« Je ne crois pas au génie, seulement au dur travail. »


Monsieur tout le monde, les travailleurs représentent un peu moins des trois-quart de la population. La plupart sont des marins, artisans, ouvriers ou commerçants. Ils ont des revenus moyens mais n’ont pas de difficulté à vivre, certains prospèrent plus que d'autres allant même jusqu'à avoir une certaine renommé qui pourrait, par la suite, leur ouvrir les portes de la bourgeoisie. Ils se fichent totalement des traditions matriarcales de Cyfalen, pour la plupart, et l'héritage revient le plus souvent à l’aîné, tout sexe confondu.



La pauvreté
« Il n'existe pire vice que la feignantise. »


Il y a très peu de personnes extrêmement pauvres à Selith car c’est une ville prospère qui offre beaucoup d’emplois, même pour une demi-journée. Il est facile de manger tous les jours, pour peu qu'on soit motivé et plein de bonne volonté. Il est donc de notoriété public que les vagabonds ont donc décidé de vivre ainsi, étant trop feignants pour travailler, et ils sont donc très mal vus. À Selith, le peuple travaille et les tires-au-flanc sont rejetés.


Les castes Merveilleuses


Les Merveilleux Ordiens
« l'Ordre prévaut »


Les castes merveilleuses sont bien plus compliqués que celles des humains. Elles changent par rapport aux domaines, à la nature ou aux traditions de la race. Généralement, chaque race à son propre système hiérarchique et tant que ce dernier ne nuit pas aux humains, l'Ordre ne s'en mêle pas. Cependant quelques règles furent mises en place par l'Ordre il y a des siècles de cela :
- Tout merveilleux ou Humains venant vivre à Eraziel accepte de reconnaître l'Ordre, et par ce fait le Roi et ses Voix, comme détenteur du pouvoir suprême. Par conséquence, même un seigneur, roi ou empereur merveilleux (ainsi que les esprits majeurs et autres divinités en tout genre), devront se plier à l'autorité de l'Ordre. Il en va de même pour un simple merveilleux venant vivre à Eraziel : Le système hiérarchique propre à sa race passe en second plan et le Roi de l'Ordre devient son roi.
- Tout merveilleux décidant de vivre parmi les humains se plie au même règles qu'un habitant d'Eraziel, c'est-à-dire que là encore, l'autorité de l'Ordre prévaut sur la race ou la caste du merveilleux. Il respecte donc les lois de l'Ordre et ne doit (officiellement) en aucun cas porté préjudice à l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eraziel.forumactif.org
 

Annexe - Les castes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Annexe de l'Hôpital
» Demandes de Job Annexe
» The War of castes [ Recherche du Staff ]
» ANNEXE ₪ Les femmes à Pompéi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eraziel :: Prologue :: Quand tout commence... :: L'univers plus en détail-