Partagez | 
 

 Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 7
Anima : 1031


Feuille de personnage
Ordre des gardiens:
Éveil:
Pouvoir:

MessageSujet: Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~   Jeu 24 Sep - 0:02

John venait tout juste de sortir du Temple des Voix avec son habituel sourire affable. Il avait été plus silencieux encore que d'habitude et pour une fois espérait vraiment pouvoir retourner tranquillement dans son petit bazar. De toute façon, les gens savaient toujours où le trouver aussi ne se faisait-il pas de soucis pour les personnes souhaitant avoir une petite discussion avec lui. Par contre, il y avait une personne avec qui il discuterait bien plus volontiers qu'une autre.

Un large sourire amicale fendit son visage alors qu'il observait chaleureusement le géant qui s'approchait. Cela lui faisait vraiment plaisir de le voir et bien qu'il était évident que le vampire se rendait au temple des voix il n'allait pas le laisser passer aussi facilement ! Pas de chance pour son futur interlocuteur alors.

- Reil ! Lança-t-il avec une pointe de joie innocente alors que ses yeux se mettaient à luire.

Sa proie n'avait aucune chance de fuir, il serpenta jusqu'à elle et abattit, enfin tenta d'abattre, une main sur l'épaule du géant pour finalement devoir plus lever le bras que le baisser.


- Tu as encore grandi ! Babilla-t-il comme une tante s'émerveillerait d'un bambin qui venait de sourire.

Bien évidemment il exagérait ses réactions mais taquiner Reil avait toujours été un tel plaisir pour lui. Et puis avec les blagues et les fantasmes des humains sur les vampires il avait toujours un stock de blagues qu'il vidait petit-à-petit. Ils avaient tout le temps du monde pour arriver jusqu'au bout ou presque. Mais même si il aimait le taquiner il appréciait réellement l'autre merveilleux. John ne lui laissa pas le temps de répondre et enchaîna immédiatement.


- J'ai un meilleur endroit que le temple des voix en tête, un endroit où tu devrais aller avec moi parce que cela fait longtemps que nous n'avons pas parlé tous les deux ~. Il lui sourit complice et l'entraîna avec bonne humeur à sa suite. Un café. Nous devons aller prendre un café ! S'exclama-t-il ravi.

Et si il y avait bien une chose que Reil avait du apprendre avec le temps c'est qu'on ne pouvait pas dire non à un John ravi. C'était beaucoup trop dangereux pour la santé mentale de la personne qui refuserait. Quelque chose à voir avec une langue d'argent paraissait-il ou bien une langue de serpent.


- Je me demandais où tu étais passé dernièrement, malgré mes allers-retours je ne t'ai pas vu. Il s'est passé quelque chose ? Une petite morsure et on s'occupe du problème. Son sourire atteint ses yeux alors qu'il continuait à plaisanter.

Même la présence de son "mini-croc-rouge" lui faisait du bien. Pas moyen qu'il le laisse aller s'amuser tout seul au Temple des Voix. Et la caféine était une bonne pour la santé d'après ce qu'il avait entendu. C'était bien pour ça qu'il lavait embarqué à sa suite et qu'ils se trouvaient maintenant sur la place centrale d'Eraziel devant un café. Noyer les gens sous un flot de paroles était aussi une spécialité de John après tout.


Mieux vaut la paix certaine que la victoire espérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 13
Anima : 20


Feuille de personnage
Ordre des gardiens:
Éveil:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~   Ven 25 Sep - 14:14

Une journée  habituelle pour Reil on pouvait dire, un jour normal quand il pouvait sortir de sa prison,  déposer son rapport et aller faire un tour en ville. Ça arrivait de temps en temps et il en profitait toujours pour dégourdir ses grandes jambes. Aujourd'hui, il faisait particulièrement beau et pas trop chaud, le temps idéal. Le soleil artificiel lui piquait un peu les yeux et il dut froncer les sourcils pour s'habituer, mais ça allait … le vent soufflait dans ses cheveux et il dut les ramener sur son épaule pour que cela ne le gêne pas. Il était grand et pas mal de personnes le remarquait à son passage, il entendait des murmures tels que «  c'est le directeur de la prison » ou «  C'est un vampire, il faut faire attention » … et ça l'amusait, tellement qu'un petit sourire se dessina sur son visage. Malheureusement pour lui, il n'avait pas le droit de toucher aux habitants d'Eraziel, il en avait déjà croisé un ou deux qu'il aura bien voulu se mettre sous la dent. Mais non, interdit. Heureusement que le directeur n'était pas nourriture.
Enfin !  Journée tranquille, il pensait… sauf quand il remarqua que John, une des voix de l'Ordre le regardait avec un grand sourire. Reil se demanda pendant une seconde 5, s'il pouvait s'enfuir en l'ignorant mais non… Voilà que le basilik l'appela déjà. John était la seule voix qui semblait l'apprécier et une des seules personnes qui avait une passion pour l'embêter. C'était rare, mais le reptile avait développé un malin plaisir à cela qui laissa plus Reil perplexe qu'autre chose. Une main se posa sur son épaule et Reil n'avait plus aucune chance de l'éviter. Il aura pu essayer de lui faire peur …mais le vampire savait pertinemment que le serpent n'en avait rien à faire, il ne craignait ni une morsure, ni ses griffes, ni rien du tout en fait, à propos de Reil. Puis ce n'est pas comme si c'était son supérieur en quelques sortes, alors, même si au fond, quand John arrêtait de le taquiner, ils s'entendaient plutôt bien.

- Je n’ai pas grandis depuis un certain temps, John … mais toi, tu n’en auras pas rétrécit ?

Bah oui, pas question que John soit la seule personne à embêter, nan mais.  Ouais en fait, il ne lui a pas tellement laissé le temps de répliquer que la bestiole continua, pendant quelques secondes Reil ne se demandait pas si John s'ennuyait dans le temple des voix pour venir ainsi et lui déblatérer autant de mot en si peu de temps. A croire qu'il ne le laissait pas parler là-bas. D'ailleurs, il ne sentit presque pas sa main sur son bras alors qu'il se faisait tirer on ne sait où. Parfois, le vampire ne se demandait pas si la voix utiliserait ses pouvoirs d'hypnose pour que les gens se laissent faire quand il partait dans ce genre de … situation.

- John, tu sais très bien que je suis coincé dans ma prison, que je ne peux y sortir que très rarement. Mais je t’invite à y venir quand tu veux, je peux même t’offrir une cellule rien que pour toi ~

Il le taquinait aussi, il y avait très peu de personne de l'extérieur qui venait à sa prison. Sa dernière visite et la seule depuis un bout de temps était le roi en personne, Aël. En général, les rois ne se déplaçaient  pour le rencontrer, lui, mais ce dernier la fait …Enfin, ce n'était pas le sujet du moment. Reil avait un petit sourire et ne sous-entendait pas grand-chose dans ses paroles, ou en tout cas, pas que John méritait d'être enfermé. Il faisait partie des seules voix qui méritaient bien de ne pas aller en prison. Puis le regard rouge de Reil descendit sur le lieu pour John l'avait emmené, un café …. Le vampire leva un sourcil. Bon, lui en tant que buveur de sang, ne pouvait rien manger de solide. Et pour ce qui est du café, ou du thé … et de ses machins comme ça, ça passait plutôt difficilement. Alors du coup, il s'imaginait déjà devoir tenir compagnie à la bestiole pendant qu'elle buvait son thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 7
Anima : 1031


Feuille de personnage
Ordre des gardiens:
Éveil:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~   Ven 2 Oct - 1:38

Ah, ah, ah la fuite ne le mènerait à rien pourtant, c'était difficile d'échapper à un serpent qui vous suivait du regard. En tout cas, il était certain que John n'allait pas faire partie des gens qui se penchaient vers leur voisin pour parler de Reil. Si il avait une remarque il la lui dirait directement en face. C'était une manière de faire bien plus honorable même si c'était évident que les cancans et autres murmures sur le vampire ne faisaient qu'amuser de plus en plus ce dernier. D'ailleurs, cela n'étonnerait même pas le basilic d'apprendre que Reil s'enfermait dans le bureau de sa prison juste pour que les ragots grossissent en attendant qu'il ressorte. Mais ce n'était pas une bonne chose, le géant rouge allait finir par leur faire une dépression et il était absolument hors de question que le brun laisse cela arriver. Il serait là pour lui, prêt à le soutenir dans un moment difficile avec une poche de sang pour lui dès qu'il en aurait besoin. C'était à ce genre de gestes que l'on reconnaissait un véritable proche et ils étaient proches l'un de l'autre.

John haussa les épaules à sa petite pique et manqua de tournoyer sur lui-même avant de sourire en coin.


- Tu trouves ? Alors le serpenteau que je suis est mignon ? Il cligna exprès des yeux innocemment avant de partir dans un long rire qui se répercuta sur les murs. Quand je pense qu'il y a vraiment des gens qui demandent ça. Avoue que tu as de la chance que, malgré tout ce que je peux dire, je n'utilise pas ce genre de voix stupide.

Après, rien ne l'avait jamais empêché d'utiliser ses pouvoirs sur les gens qu'il cherchait à persuader ou convaincre mais présentement ce n'était pas le cas. Et puis, c'était un coup à perdre la confiance des gens si ceux-ci se rendaient compte de ce qu'il se passait, c'est pourquoi John était toujours très précautionneux et agissait avec prudence au moment de choisir la date et la victime si on pouvait présenter les choses de cette façon. Si Reil l'avait accompagné sans résister c'était sans doute parce que son inconscient avait décidé de passer un peu de temps avec John ~.

- Oh c'est gentil mais tu sais comme je suis frileux, je préférerai ton bureau, je suis sûr qu'il doit y faire plus chaud. En tant que basilic, donc serpent, donc reptile à sang froid, il avait besoin de chaleur mais ce n'était pas forcément le cas du vampire. Reil tu sais que mes appartements te sont toujours ouverts, n'hésite pas à venir me voir au lieu de toujours aller faire ton rapport ou je ne sais quoi. Il retint de justesse le 'je te préparerai une soupe de sang chaud' et se contenta de sourire amusé.

Assis au café John fit un signe au serveur et sourit. Reil allait avoir une surprise et il était certain que ce n'était pas quelque chose que le géant allait oublier. C'est vrai qu'il pouvait le taquiner encore un peu mais juste s'installer autour d'un thé ou d'une boisson plus rouge et parler de choses toues simples pouvait aussi être une bonne chose alors il se contenta de sourire en passant commande.

- Un thé très chaud pour moi et une pochette de sang. Tu as une préférence concernant le sang ? Demanda-t-il à Reil alors que le serveur notait tout sur un petit calepin.

Une conversation normale à Eraziel en somme.


Mieux vaut la paix certaine que la victoire espérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 13
Anima : 20


Feuille de personnage
Ordre des gardiens:
Éveil:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~   Ven 2 Oct - 23:44

Mignon ? Ce n’était pas comme cela que l’on définissait le serpent en première mesure. Enfin, certes, il avait peut-être un côté un peu mignon pour Reil, dans son caractère… Mignon car il fait attention à tout le monde, mine de rien, mais … vite chieur car trop taquin. Reil se garda de dire tout ça, même s’il était presque sûr que s’il disait ça à John, ce dernier allait le regarder en haussa un sourcil. Mais il ne répondit pas car l’écailleux embrailla déjà sur quelques choses d’autres.
Reil eut un sourire amusé à ses secondes paroles, ce qui fait légèrement voir ses canines plus longues. Ça ne l’étonnait pas que John n’aime pas la froideur de ses cellules, tel la bestioles à sang froid qu’il ait. Il y avait plusieurs reptiles dans la prison et ils ont mauvaise mine… Certains, ceux qui ont des délits mineurs, on le droit a des cellules chauffer, enfin, un peu plus chauffer mais Reil ne voyait pas trop la difficile. Le chaud et le froid, il le ressentait et pour lui aussi, le chaud était plus agréable, mais il n’en était pas au point de fuir le froid comme le faisait la bestiole en face de lui.

- Je crains que même mon bureau ne soit pas assez chauffer pour toi…. Donc tu m’invite chez toi, dans ton propre appartement ? Qu’est-ce que je devrais comprendre ? ~

Ça serai très amusant les chuchotements que l’on pourrait entendre si au grand jamais, le directeur de la prison se faisait voir en pénétrant dans les appartements d’une voix. Ça pourrait presque être divertissant. Et puis pour ce qui était John, ça pouvait être totalement amicale que plus si affinité, ça ne dérangerai pas Reil. John était un bel homme, s’il n’avait pas le sang-froid, il aura bien aimé lui croquer la nuque. Mais, le reptile a le sang-froid, et ce n’est pas très gouteux, le sang froid …d’ailleurs, en parlant de sang … John commanda pour deux, sans demander l’avis Reil. Ce dernier eut un petit grognement alors qu’il posa ses yeux rouges sur lui et rectifia sa commande. Et la voix pouvait lui faire tous les regards les plus innocents du monde, qu’il ne changera pas d’avis.

- Non merci pour le sang, ce n’est pas trop mon truc, les pochettes de sangs.

Reil fit un petit geste de main au vendeur, pour lui faire comprendre qu’il n’en prendrait finalement pas. La poche de sang comme ça … ça se boit, mais ce n’est vraiment pas ce qu’il préfère. Il avait de gout de luxe, Il préférait cent fois boire le sang à la source qu’autre chose, encore tout frais et tout chaud. C’était soit ça, soit rien du coup. Surtout quand dans les poches de sang comme ça, il y avait plein de connerie pour que les vampires ou autre créature buveuse de sang puisse boire. Des trucs pour pas les rendre malade, veut ce qu’était du sang prélevé de plusieurs heures, et parfois il le mélangeait même avec d’autre truc, comme de l’eau … Donc du coup, évidement il y avait du exhausteur de gout et du colorant … Bref, plein de truc dégueu pour un vampire saint comme lui~ Déjà qu’il avait des médocs car il était un vieux vampire sans calice et que ce n’était jamais très bon, mais si en plus il devait boire du sang chimique, non merci. Il avait déjà assez bu du sang de mauvaise qualité dans sa vie, vu le nombre d’année où il était resté enfermé dans la prison avant d’être directeur.

- Alors qu’est-ce qu’il t’amène, Langue Sinueuse ?

Oui, oui, s’était un surnom qui lui donnait « langue sinueuse » comme celle d’un serpent et puis s’allait bien, vu comme John était bavard et pouvait se débrouiller dans ses paroles a faire ce qu’il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 7
Anima : 1031


Feuille de personnage
Ordre des gardiens:
Éveil:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~   Dim 11 Oct - 0:13

Hé, hé … Le serpent en question n'avait pas tellement d'intérêt à être mignon, ça ne rentrait pas dans les fonctions demandées en tant que Voix ou propriétaire d'un bazar. Que les gens le considèrent ainsi ou non ne l'intéressaient pas vraiment mais savoir que quelqu'un penserait quelque chose de positif, même si on parlait de 'mignon', à son sujet lui ferait forcément plaisir. Bien sûr, la flatterie ne l'amènerait jamais à accepter un accord parfaitement injuste ou à rester silencieux devant une scène où quelqu'un se devait forcément de se lever pour ramener quelqu'un à la raison mais ça faisait toujours plaisir à entendre. Le serpent en sifflerait de contentement ~.

Il grimaça à sa réponse sur le froid de son bureau et haussa un sourcil joueur à son sous-entendu. Que les gens puissent imaginer tout et n'importe quoi l'avait toujours profondément amusé. Si seulement ils mettaient tous en oeuvre leur imagination pour trouver une solution aux problèmes alors le règne du roi et des prochains seraient beaucoup plus sereins.


- Dans ce cas si je viens dans ton bureau je dois comprendre que je dois me coller à toi ? Il sourit amusé et lui envoya un regard évocateur. Il était tellement difficile d'arrêter de le taquiner ou de ne pas répondre aux taquineries du vampire. Tu passes quand tu veux et tu comprendras ce que tu voudras comprendre.

Ce serait amusant de voir Reil se creuser les méninges mais ils savaient tous les deux qu'ils ne faisaient que plaisanter et surtout se moquer des gens qui se passaient les ragots entre eux comme si il s'agissait d'une denrée rare. Il chopa un regard gourmand du géant rouge et haussa un sourcil amusé avant d'aller tapoter sa joue, celle de Reil bien sûr sinon il ne pouvait pas l'embêter en tapotant sa propre joue, et de sourire en coin.

- Ne pense même pas à me croquer, les reptiles c'est pas bon pour tes crocs, ça glisse partout avec les écailles et on arrive pas à les attraper. C'est des sales bêtes. Il ponctua sa déclaration finale d'un grand rire la tête rejetée en arrière attirant de nombreux regards amusés ou surpris.

Son don pour appâter les gens en se montrant amical au regard de tours marchait sans même qu'il s'en rende compte. Il fronça cependant bien vite les sourcils en entendant Reil dire qu'il ne voulait pas de pochette de sang et l'observa quelques instants soucieux.


- Est-ce-que tu bois assez ? Tu as besoin d'aller chasser ? Je plaisantais hein; si tu as besoin de sang tu peux me le dire et m'en prendre.

Bien sûr que le géant rouge savait se nourrir et s'occuper de lui tout seul mais à force de rester cloîtrer dans sa prison à faire il ne savait quoi comme un prêtre il pouvait lui être arrivé un rhume de cerveau ou pire ! Un élan végétarien !! Cette mode chez les humains étaient un véritable fléau. D'accord, John exagérait peut-être. N'empêche qu'il le trouvait plus pâme que d'habitude et cela n'avait rien à voir avec le fait que cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu. Un manque de sang aurait pu expliquer cela. Il perdit cependant bien vite son air soucieux en entendant sa question et il sourit en coin prenant un air de conspirateur.

- Mais je te cherchais bien sûr, Canines Perçantes.

Et ouai chacun son petit surnom. Même si les gens autours allaient lancer encore plus de rumeurs entre 'Langue Sinueuse' et 'Canines Perçantes'. En tout cas, John n'allait pas tout lui déballer comme ça, Reil allait devoir percer le mystère si c'était ce qu'il voulait.


Mieux vaut la paix certaine que la victoire espérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le directeur de prison qui entendait une voix (Pv Reil) ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Le Directeur du Cep Jacques Bernard démissione avec fracas
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eraziel :: Eraziel :: Le quartier des habitations :: Place centrale-