Partagez | 
 

 Lucy Mc Duth ▬ Envi de Plaisir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 38
Anima : 1065
Age : 26
Fiche Personnage : ▬ www ▬
Localisation : Selith ▬ Maison de Passe "Aux Âmes Damnées"


Feuille de personnage
Ordre des gardiens: Recherché(e) par L'Ordre
Éveil: Recherché(e) par l’Éveil
Pouvoir:

MessageSujet: Lucy Mc Duth ▬ Envi de Plaisir ?   Lun 19 Jan - 13:41

Lucy Mc Duth

8653 ans • Wanted • Gérant de la Maison de Passe "Aux Âmes Damnées"
Satan de la Luxure • Masculin
Ancien Créateur : Sujet à Controverse Domaine : Infernal


Position et opinions sur le conflit
▬ Ah…L’Ordre. Dois-je rire ou pleurer à sa mention ? Vous m’auriez questionné il y a de nombreux siècles, que dis-je, millénaire : je vous aurais dit être éperdument du côté de l’Ordre. Que je comprenais ses valeurs. Et alors, j’aurais affronté l’Eveil. Car nous combattions pour empêcher le désastre que l’Eveillé a provoqué. Mais ça, cela date de trop longtemps pour que ma mémoire ne le pense pertinent ! J’en ris même.

J’ai pu observer l’Ordre comme personne. Restant dans le Domaine Infernal, car leurs propos n’évoluaient nullement. Il aura fallu la destruction d’une prison pour qu’ils retrouvent un intérêt à mes yeux. Les voir se démener pour retrouver et enfermer Khalil : c’est jouissif !
Quant à l’Eveil…Leurs idées me semblent d’une absurdité sans précédent. Je n’éprouve aucunes haines pour l’Ordre ayant traqué les démons, lors des croisades. Et je n’éprouve pas de haine envers les humains qui sont ma source de bonheur. Me contacter était futile.

Au jour d’aujourd’hui, je trouve les deux amusants, divertissants, mais je n’ai aucun intérêt chez l’un ou l’autre. Le Nouveau Roi de l’Ordre me fait rire jaune, et n’a pas encore dévoilé le moindre intérêt à mon regard. Et l’Eveillé, avoir voulu me faire recruter ? Quel honneur ! Je me moque, oui. Car c’est moi qui me sers des autres, pour mon plaisir, et non l’inverse. Je n’ai cure des conflits entre ces factions. Mais j’en savoure les actes, la saveur étant bien là. Criminels et Geôliers…seul un Spectateur peut en savourer les échanges avec délectation. Et je suis ce Spectateur. A eux, de travailler dur, pour me faire devenir Acteur.



▬ Les humains ? Des jouets époustouflants ! Depuis que j’ai quitté le Domaine Infernal, m’y fondre est un régal. J’ai eu de nombreuses identités pour se faire…je ne serais assez idiot pour griller ma nature et perdre ma première place, pour leur déchéance. J’ai déclenché des conflits en distillant le plaisir dans les veines de braves gens…pour leur faire perdre la tête. Pour un soi-disant « amour passionnel ».

J’ai voyageais et découvert nombres d’humains différents. Obtenant les âmes de certains particulièrement agréable. Mon actuel « fils » est de ceux là. En tout cas…La guerre qui s’approche : c’est délectable.
La situation est chaotique chez les Merveilleux, et voilà que les humains prouvent ce qui me plait chez eux : ils n’ont besoin de personnes pour se détruire. Véritable preuve de ce que j’ai affirmé à l’Eveil !

La guerre approchant rend les « affaires commerciales » difficiles, mais très lucratif celles qui me qualifie. La perdition dans le vice, et la luxure, est une façon aux hommes d’oublier l’approche de temps bien sombre. Et plus le désespoir croit, plus il se perde entre mes doigts fins. M’offrant l’extase d’émotions poignantes, dévorantes, satisfaisantes.

La famille royale de Cyfalen ? J’en ai énormément entendu parler. Cet « âge d’or » me fait rire ! Mais vu là où j’évolue, je vous avouerai qu’il serait délectable pour moi d’approcher un d’entre eux. Distiller le plaisir dans leur veine, les mener à un chaos pour cette guerre à venir, ou simplement récupérer l’un d’eux auprès des miens. Oui, j’ai de l’ambition. Mais plonger une famille dîtes aussi « lumineuse » dans les profondes ténèbres…ça serait amusant, ne pensez-vous pas ?
Pouvoirs, compétences et influence
Corruption : (Pouvoir de la Fiche Prédéfini) Attente du Listing des pouvoirs pour voir ce dont il s'agit.

Pactes : Il est des "clichés" qui ne changent pas. En fait, je possède la capacité d'offrir, sous conditions écrites dans un contrat, ce qu'un humain désire. Bon, c'est laissé à ma libre interprétation...Et jamais sans conséquence. Je suis un Satan, pas un Ange ! Enfin, plus...
Mes pactes se font en échanges de l'âme, et de la dévotion, de celui qui signe de par son sang. A sa mort, il devient un serviteur de mon royaume, au domaine infernal. Il m'est lié. Vous voulez que la femme que vous aimez vous aime en retour ? Vous désirez de l'or ? Pouvoir faire de la Magie ? Une quelconque vengeance morbide ? Je viendrais vous tenter, pour vous recueillir. Si vous me plaisez.

Éveil du Désir : Roh, de quoi vous plaigniez-vous ? Je suis le Satan de la Luxure voyons ! Je peux, en faisant ingérer un peu de mon sang, réveiller le désir caché des gens. Qu'il soit sexuel, matériel, ou émotionnel peu m'importe. Bien sûr, les êtres ayant des volontés très fortes peuvent y résister...même s'il faut aussi contrer mes petites paroles en douces. Je représente les plaisirs...et je sais les fait naître chez ceux qui les taisent. Ni plus, ni moins.

A Venir : ...Description à venir. Mais en lien avec le changement d'apparence. Attente du Listing des pouvoirs pour voir.

A Venir : ...Description à venir. Mais en lien avec une capacité potentiellement offensive. Attente du Listing des pouvoirs pour voir.

Physique ܀ Caractère

J’imagine que je n’ai pas à immédiatement vous révéler mon apparence réelle ? Si ? Vous êtes terribles, vous le savez ? Enfin, elle est probablement à l’image de ce que je suis : une créature monstrueuse et démoniaque. Honnêtement, mon apparence humaine est l’une de mes armes de charme. Car je suis du genre à jouer le mensonge, et l’hypocrisie, pour obtenir ce que je convoite et me prélasser dans les affres des plaisirs indécents. Délectable. Insatiable.

Aussi, mes traits aristocratiques, ma peau pâle sans être cireuse, ma soyeuse chevelure bleutée et les saphirs de mes yeux ne sont que duperie. Je suis un Satan. Sous cette forme : je domine de mes 5m, je terrifie de mes cornes de bouc et de mes pattes aux sabots puissants, je déchiquette de mes crocs acérés ou de mes griffes tranchantes, je dégoute de mon nez porcin, je fascine de mes intenses ailes aux plumes d’un noir de jais.
Mon haleine a l’odeur du souffre. Mon regard vous paralyse sur place, tant il scintille du mal que j’incarne. Et je me trouve profondément laid et nullement désirable. Un comble pour un Satan de la Luxure ! Ne pas s’étonner que je préfère mon mètre 85, ma chevelure soyeuse, ma peau de lait, mes yeux bleutés, ma musculature nerveuse, mes fesses fermes, mes cuisses galbées. Bref, un corps à damner un ou une saint-e !

Car j’assume ce que je suis. Car je me complais dans mon travers. M’en délecte. J’en vis. Je pense que pour détruire ce que je suis réellement, il faudrait déjà détruire la luxure et les plaisirs de la face du monde. Mais si je suis un péché capital, j’existe pour cette fichue balance. Donnant une légitimité à mon opposé : non ?
Je me sais indispensable. Et j’en joue, autant que je joue de la crainte de ce que mon « espèce » fait. Quand je repense à ce passé lointain, avant que la corruption ne m’emporte, je me demande si j’aurais quand même tenter de tuer le précédent Satan. Cette essence me qualifie. Je ne suis pas un être bon et altruiste. Je suis une créature qui ne fait rien, sans rien. Et même si vous pensez que je n’affectionne aucunes récompenses ou équivalence, c’est un tord de votre part. Le moindre de mes gestes, la moindre de mes décisions, ce n’est nullement dans l’intérêt d’un autre que moi. Et moi seul. Car si je dilue le plaisir, je ne vis que pour en recevoir. Constamment, toujours. Comme un nectar intarissable.


Passé ܀ Légende

Mon…nom ? Lucy Mc Duth ! Pardon ? En effet, c’est un mensonge. Je me nommais, à l’époque où j’étais une création de Draenor : Lucifel. Je suis né, en pleine grande période des croisades. Vous savez, cette époque où l’Ordre traquée le moindre petit démon. Je ne vais pas partir dans le rire ironique, mais j’avoue que mes souvenirs de cette époque me font soupirer de ma propre stupidité.

Voyez-vous, j’étais fier d’être un ange : un Séraphin ! D’autant plus que je n’étais pas un « mauvais ange ». J’entends par là que mes compétences offensives étaient reconnues, et que j’étais un bon élément de l’Ordre. Oui, j’ai servit l’Ordre, voyant cela comme un honneur. Un devoir qui emplissait alors mon être d’une raison de vie, et de combattre. Je « faisais le bien » ! La bonne blague…je massacrais juste des démons, à y repenser, ça aussi je sais encore le faire.
En tout cas, un jour, j’avais affaire à un démon bien coriace. Et comme j’étais un entêté de tête brûlé impétueux, aux ailes trop blanche pour ne pas faire de conneries, je l’ai suivit lorsqu’il a rejoint son domaine pour me fuir.

Non mais oh ! On ne fuit pas « Lucifel, tueur de Démons » ! Mon égo de représentant du Bien en prenait un trop gros coup. Oui, j’estime qu’à l’époque, j’étais un égocentrique borné ne voyant les choses qu’en blanc et noir. Et j’incarnais forcément le blanc…Lucifel ne se serait jamais remis en question…Oh mais, moi non plus ! Passons.
Je fus touché, petit à petit, par la corruption des lieux. Mais, vous voyez, je suis une tête de mule qui fais toujours ce qu’il veut, selon ses convictions. Alors, je ne me suis pas laissé dévorer et j’ai « muté ». Et là, je suis devenue une abbération.

Moi, fils de Draenor, j’appartenais désormais au domaine infernal, enfanté par Aël. Je n’étais plus considéré comme un Fils de la Lumière, mais je n’étais pas accepté comme un Fils des Ténèbres. Je n’étais rien de qualifiable. Une erreur qu’aucuns Anciens n’auraient sut qualifier. Peut-être, finalement, suis-je un résultat du Chaos lui-même ? Je suis un « Merveilleux » qui n’a pas réellement de concepteur, de créateur. Risible quant on sait que ma race était ma fierté. Et même si mes idées avaient tendances à suivre celle d’Eraziel, j’étais fier d’être une création de Draenor. Aujourd’hui, je considère avoir le Monde en créateur, le Monde et ma personne…pour mes choix.

Car une fois déchu, j’ai continué à suivre mes idées. Tuant et massacrant du démon, indépendamment de leurs camps et affiliations dans les ténèbres. Je n’avais cure des Satan et de leurs batailles infernales. Je massacrais, dans chaque camp. Me délectant de ces morts, de cette violence. Plongeant toujours plus dans la corruption. La laissant m’envelopper, me dévorer, me guider.
Mais je devenais gênant, il faut croire, et le Satan de la Luxure voulu mettre fin à mon existence déjà bien assez néfaste. J’étais un amas d’émotions ancré dans une folie…conditionné par le désir de tuer les démons, tous les démons. Un monstre, je suppose. J’approchais alors des 2000 ans (selon le domaine humain, étant bien plus vieux dans celui infernal)…Et face à un Satan, un démon à la puissance délectable, je ne pouvais que désirer un combat.

Je ne m’en souviens que peu, je n’étais qu’un être frénétique. Mais je me souviens de la sensation de son sang coulant contre mon bras. De moi, dévorant son cœur arraché. Et de l’erreur que j’avais faite je pense. Même si je considère ce jour comme ma « Renaissance ». Devenant « Lucifer »…ou encore : Lucy.
Ce jour-là, lorsque le dernier souffle de vie quitta la gorge du Satan…alors que j’étais tout dans ma folie, c’est comme si quelque chose venait s’insinuer en moi. Mon corps me brûla, et j’eu l’impression de mourir. De disparaître.

Mes souvenirs était là, mais ma conscience corrompue et détruite se reconstruisez, biaisé dirais certain. Je revoyais mes actes, et me délectais de ces-derniers : me confortant dans l’idée que je n’étais plus le même. Ma perdition s’achevait, et je n’étais plus Lucifel. Juste, des désirs que je ne connaissais pas. Des envies que je m’ignorais. Des loisirs étranges. Un amusement certain. Des pouvoirs inconnus…Je devenais un autre, tout en gardant ma base de souvenirs et de savoir. Perturbant…Réellement. Et parfois, je me dis que je n’aurais jamais put vaincre un Satan, seul, si je n’avais pas été Séraphin dans mon « autre vie ».

Ma nouvelle vie débutant, je prenais connaissance de ce qu’était vraiment les "enfers". Un lieu ennuyant. Mais quand je voulu sortir, faire face aux croisades fut énervant. Je n’avais pas le temps de savourer la portée de mes nouveaux pouvoirs, ou de jouer avec des pauvres âmes humaines : qu’on me tombait dessus. Et lorsqu’ils découvrirent que j’étais le « Lucifel » qu’ils pensaient mort…ça jasa en plus ! Et pourtant, j’aime ma vie actuelle.

Retournant dans les terres de ma race, de mon « peuple »…Je repris possession des territoires et des serviteurs de mon prédécesseur. Je conçu le lieu de perdition, tout en m’imposant comme un nouveau Satan. Un plus puissant que l’ancien, un qu’ils devraient redouter…
Mais le temps s’écoule différemment. Ces années de jeux, je m’y délectais. Trouvant des « favorites » et « favoris » avec qui faire partager mes goûts du vice et corrompre petit à petit l’extérieur. Mais rien ne vaut le fait de soi-même sortir.

Je crois que cela faisait bien plusieurs siècles que les croisades étaient terminés, et je recommençais à jouer chez les humains. L’Ordre me surveillait de loin, de crainte de mes actes. Mais je n’ai jamais réellement dévoilé ce que j’étais. Oh oui, je prenais une apparence bien spécifique, et me faisait marchant de plaisirs et de volontés refoulées. Je faisais des contrats, des pactes, avec de pauvres humains qui obtenaient leur désir. Et moi, j’obtenais leur âme. Un échange délectable. Contemplant la déchéance de l’humain, et sa faiblesse face aux tentations. Et aujourd’hui encore : j’en joue.

Les siècles, puis les millénaires passèrent. Je n’étais pas constamment chez les humains, profitant parfois des jeux de batailles et de pouvoir avec mes confrères Satan. Ou encore, savourant de voir ce que devenais les âmes que j’avais récupéré. Mais comme le temps est assez spécial chez « moi », on peut dire que j’ai très souvent savouré le domaine des humains.
Mais j’y ai mes moments favoris, en toute franchise. Par exemple, la façon dont j’ai obtenu comme serviteur, comme démon, le jeune Alister. Enfin, jeune…cela fait déjà 600 ans maintenant que je fais comme si j’avais un fils. Pour ma femme ? C’est un membre des succubes voyons. Elle est ma « garde du corps », et sa langue bien pendue et tranchante d’une franchise flagrante me distrait. Quant à Cerbères, il est mon chien. Mon animal de compagnie, celui qui attaque ceux qui me déplaisent. Celui qui surveille l’antre de mes jeux : l’édifice « Aux Âmes Damnées ».

L’Eveil et l’Ordre. La guerre s’annonçant chez les humains. J’ai le meilleur des cadres de jeux. L’endroit parfois, ici à Selith, pour savourer l’ensemble. Je suis Lucy Mc Duth, marchand de tissu sur le papier, maître des plaisirs dans la pratique. Et je me repais de vous observer, vous tenter, vous manipuler. Et je me délecte, du spectacle que vous me préparez. Car vous n’êtes que les pions d’une scène conçu pour mon plaisir, moi l’être sans Créateur. Moi, l’aberration que l’on souhaite oublier. Cher Aël, me verrez-vous comme une de vos créations ?...Ou encore, Draenor acceptera-t-il ses erreurs de confection ? L’Eveil mettra-t-elle un peu de piment dans notre existence morne de merveilleux ? En attendant, les humains restent distrayant…A vous, fervents idéalistes, de les supplanter à mon regard !


Epilogue
Age : 23 ans.
Sexe : Féminin.
Comment avez-vous connu le forum ? : J'étais sur Once Upon. Je ne jouais pas Lucy à l'époque mais bon, revenir avec un autre perso me tentait bien !
Autres comptes : Aucun !
Avatar : Le vocaloid Kaito.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org/
avatar

Messages : 165
Anima : 999999682


Feuille de personnage
Ordre des gardiens: Neutre
Éveil: Neutre
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Lucy Mc Duth ▬ Envi de Plaisir ?   Mar 20 Jan - 20:23

Re-bienvenue à toi !

Nous avons lu ta fiche, et comme ton test, tu as très bien respecté ton personnage ! Nous avons rien à redire~

Félicitation! Tu es validé(e)!

Tu peux des à présent avoir accès aux autres parties du forum! N'oublie pas de RECENSER ton avatar. Tu as aussi la possibilité d'ouvrir une FICHE DE LIEN ET RENCONTRE ou de faire directement une DEMANDE RP. Pense aussi à activer ta fiche personnage et de remplir ton profil. Nous restons à ta disposition et si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous contacter!

Amuse toi bien parmi nous~
L'équipe administrative d'Eraziel



keep calm and read the rules
Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed lex. Dura lex, sed...

(c)mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eraziel.forumactif.org
 

Lucy Mc Duth ▬ Envi de Plaisir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Envi de changer d'interface...?
» Partie de plaisir
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)
» LUCY WEASLEY ▲ victory needs sacrifice.
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eraziel :: Chronicles :: Les présentations :: Les présentations validées-